Brève Au Coeur du Lait Novembre 2010

Existe-il un lien entre parasitisme et les qualités de la carcasse ?

L’objectif de cette étude menée en Belgique sur des bovins viande était double :

  • Comparer les performances de 2 tests ELISA visant à détecter respectivement les anticorps dirigés contre Ostertagia ostertagi et Fasciola hepatica selon que l’analyse était menée sur sérum ou sur du jus de viande (en vue d’une utilisation à l’abattoir)
  • Investiguer un lien potentiel entre ces taux en anticorps et la qualité des paramètres de carcasse.


 

Pour ce faire, près de 1500 bovins viande, provenant de 480 troupeaux ont été inclus dans l’étude (moitié en automne, moitié au printemps). Ces animaux, de race Blanc Bleu belge, étaient des femelles, âgées de plus de 30 mois et très bien conformées (note E –excellent ou S-supérieur- selon la grille SEUROP de S Supérieur à P pauvre).
Du sérum ainsi que du jus de viande correspondant à la récolte de 2mL d’un exsudat issu d’un morceau de diaphragme laissé 3 jours à -20°C ont été prélevés et testés par ELISA pour la présence d’anticorps (mesure de la densité optique). En parallèle, les paramètres de carcasse ont été relevés pour l’ensemble des animaux soumis à analyse et analysés selon le taux d’anticorps

  • Poids de carcasse
  • Conformation: Score E ou S
  • Couverture graisseuse.

Les principaux résultats furent les suivants :

    • Avec une dilution du jus de viande au 10ème pour Ostertagia et au 80ème pour Fasciola, il y avait une très bonne corrélation entre l’ELISA jus de viande et l’ELISA sérum  (R = 0.82 pour O.ostertagi et R = 0.75 pour F.hepatica) ; l’outil ELISA peut donc être utilisé sur jus de viande avec une bonne sensibilité
    • 75% (21/28) des animaux dont le foie a été saisi à l’abattoir pour douve avaient un ELISA très fortement positif, les résultats des tests ELISA dirigés contre F.hepatica les plus élevés ayant été retrouvés au printemps (absence de saisonnalité pour Ostertagia)
    • On observe un risque de dégradation du score de carcasse (E plus tôt que S) multiplié par 1,3 chez les animaux ayant un taux d’anticorps plus élevé vis-à-vis d’Ostertagia (Densité optique –DO- augmentée de 0,4)
Si à l’échelle individuelle aucune relation significative n’a pu être mise en évidence entre les valeurs des tests ELISA et les poids de carcasse ou la couverture graisseuse, une relation négative entre la moyenne des résultats des tests ELISA de troupeau et le poids moyen de carcasse des animaux du troupeau a été notée (P=0.001 et P=0.09 respectivement pour O.ostertagi et F.hepatica) Ainsi, un changement de quartile dans les valeurs de DO pour la mesure des taux d’anticorps dirigés contre O.ostertagi et F.hepatica a été associé à une diminution du poids moyen de carcasse des animaux du troupeau de 9.1 et 3.4 kg respectivement (relation plus nette à l’automne).
 

Référence :
Charlier J, De Cat A, Forbes A, Vercruysse : Measurement of antibodies to gastrointestinal nematodes and liver fluke in meat juice of beef cattle and associations with carcass parameters
Journal of Veterinary Parasitology, 2009 Dec 23; 166(3-4):235-40.