Brève Au Coeur du Lait
Juillet 2012

 

L´activité de la lactoperoxydase dans le lait est-elle corrélée à la concentration en cellules somatiques ?

L´objectif de cette étude menée au Japon était d´étudier l´intérêt potentiel de la mesure de l´activité de la peroxydase comme indicateur d´infection intra-mammaire en étudiant la relation lactoperoxydase dans le lait (LP)-concentrations en cellules somatiques (CCS), du fait de l´activité immunitaire de la LP. Mais compte-tenu de sa présence “ physiologique dans le lait ”, la relation LP-CCS n´est pas certaine.

Pour ce faire, 36 vaches Prim´Holstein ont été sélectionnées, âgées de 2 à 7 ans (de rang de lactation de 1 à 6) au sein d´une ferme expérimentale. Le lait composite des 4 quartiers de ces vaches a été collecté une fois par semaine de 0 à 300 jours post-partum. De plus, des prélèvements des 4 quartiers ont été collectés manuellement 2 fois par jour pendant une semaine sur 3 vaches qui avaient chacune au moins un quartier mammiteux (mammite clinique). La concentration en cellules somatiques de chaque échantillon a été déterminée dans la foulée des prélèvements alors que la mesure de l´activité de la LP a été réalisée pour tous les échantillons ultérieurement (conservation à -20°C). Pour la détermination de l´activité de la LP, un échantillon de lait a été mélangé avec une solution de tetramethylbenzidine et incubé à 37°C durant 30 minutes avant de procéder à des mesures de densité optique.

Les principaux résultats sont les suivants :

  • L´activité de la LP était significativement plus élevée chez les primipares lors des 3 premiers mois de lactation en comparaison aux multipares (qui étaient similaires entre elles). Plus aucune différence n´était détectée après 6 mois de lactation.
  • Une baisse significative de l´activité de la LP était détectée durant les 4 premiers mois de lactation chez les primipares, lorsque leur lait contenait une faible CCS (120-144 000 cell/mL)

Les CCS les plus élevées étaient relevées

  • dans le lait des secondes lactations avec une activité LP > 5 U/mL (vs <2)
  • dans le lait des quatrièmes lactations avec une activité LP comprise entre 3 et 3,9 U/mL (vs <2)
  • sur les 5èmes lactations et plus, des CCS élevées étaient observées y compris pour des activités LP faibles

A l´échelle du quartier, on notait des activités en LP plus importantes dans les quartiers avec une élévation des CCS. L´analyse de la LP à l´échelle du quartier plutôt que du lait composite semble plus pertinente.

 

Au final, entre 50 et 100% des quartiers avec de très fortes concentrations en cellules somatiques (3 600 - 4 400 000 cell/mL) présentaient également une forte concentration en lactoperoxydase (≥5 U/mL). Ces résultats laissent entrevoir des potentialités à l´utilisation de la mesure de l´activité de la peroxydase comme indicateur d´infections intra-mammaires, en tout cas d´élévation de CCS.

 

Référence :
Isobe N., Kubota H., Yamasaki A., Yoshimura Y.
Lactoperoxydase activity in milk is correlated with somatic cell count in dairy cows - Journal of Dairy Science, 2011, (94):3868-3874.