Brève Au Coeur du Lait Juin 2010

Existe-t-il un bénéfice à traiter à l’aide d’antibiotiques hors lactations les génisses en pré-partum avant leur premier vêlage ?

L’objectif de cet étude menée aux Pays-Bas était d’évaluer l’influence d’un traitement antibactérien en pré-partum chez des nullipares (génisses gravides) sur (i) la prévalence de quartiers infectés au vêlage et dans les 15 jours suivant le part, (ii) les caractéristiques de leur première lactation (incidence de mammites cliniques, concentration en cellules somatiques (CCS) et production laitière.

 

Pour ce faire, 184 génisses issues de 13 troupeaux ont été traitées à l’aide d’une préparation « hors lactation » à base de 600 mg de cloxacilline entre 8 et 10 semaines avant la date prévue du part. A l’opposé, 185 génisses issues des mêmes treize troupeaux et non traitées ont servi de témoins.
La moyenne géométrique des concentrations en cellules somatiques de tank dans les 6 mois précédant le démarrage de l’étude était de 219 000 cellules / mL (122 000 à 359 000 cellules / mL).
Afin d’estimer la prévalence de quartiers infectés, des prélèvements aseptiques de lait ont été effectués sur toutes les génisses de l’étude le jour du vêlage mais également entre 10 et 14 jours de lactation. De plus, le nombre de mammites cliniques a été quantifié durant la lactation, ainsi que les CCS et les productions laitières relevées pour chaque animal.

Les résultats principaux ont été les suivants :


Critère étudié

Génisses traitées

Génisses témoins (non traitées)

 

% quartiers stériles au vêlage

52,7%

41,6%

p < 0.001

% quartiers stériles entre J10 et J14

75,5%

68,8%

p = 0.005

% quartiers infectés au vélage par un staphylocoque coagulase négative

32%

42%

 

p < 0.001

% quartiers infectés au vélage par un staphylocoque coagulase négative

14.5%

18.6%

 

p = 0.05

% quartiers infectés par un pathogène majeur au vêlage (S.aureus majoritairement)

9,1%

10,8%

 

% quartiers infectés par un pathogène majeur entre J0 et J14 (S.aureus majoritairement)

3,6%

6,0%

 

p= 0.039

Pourcentage de mammites cliniques durant la première lactation

13%

27%

 

Risque d’incidence de mammite clinique

9%

18%

 

CCS moyen au vêlage

30 000 cell/mL

40 000 cell/mL

 

CCS moyen en lactation

55 000 cell/mL

71 000 cell/mL

 

Production laitière moyenne

24,5 kg/j

23,6 kg/j

 

Au final, cette étude confirme, pour les taux de prévalence de quartiers infectés au vêlage rapportés ici, un intérêt potentiel d’un traitement antibiotique hors lactation en prépartum afin de diminuer l’incidence des quartiers infectés par des pathogènes (majeurs et également SCN) chez les primipares durant leur première lactation. Un effet modéré sur les CCS et la production laitière est également rapporté. Confrontés aux résultats contradictoires de plusieurs autres études, il semble bien que ces traitements ne soient à envisager que dans des situations très spécifiques de forte prévalence de mammites précoces chez les primipares. Enfin, cette étude confirme la prévalence très élevée de quartiers infectés par des SCN chez les primipares (cf lettre au cœur du lait de juin).

 

Référence :
Sampimon OC, De Vliegher S, Barkema HW, Sol J, Lam TJ.: Effect of prepartum dry cow antibiotic treatment in dairy heifers on udder health and milk production - Journal of Dairy Science (2009) 92 :4395-4403.