Brève Au Coeur du Lait
Decembre 2011

Quelles sont les motivations vis-à-vis de la mise en œuvre de mesures pour réduire les boiteries en élevage bovin laitier ?

 

L’objectif de cette étude menée au Royaume Uni était d’investiguer auprès d’éleveurs bovins leurs motivations vis-à-vis de la mise en œuvre d’actions de maîtrise des boiteries. Il s’agissait de l’étude miroir (motivation) à une étude précédente (voire autre résumé sur les freins et barrières des mêmes auteurs). Pour ce faire, les auteurs ont mené une étude auprès de 222 éleveurs bovins laitiers qui ont rempli un questionnaire visant à identifier les impacts négatifs perçus des boiteries (nécessitant de fait un contrôle), les raisons invoquées pour prendre en compte les boiteries. Les raisons potentielles ont été regroupées en 5 domaines : la productivité de la vache, la sensibilité de l’éleveur, les éventuels problèmes relatifs à une certification/accréditation, la fierté personnelle et les problématiques de coûts de traitement. Une analyse en composante principale a été menée afin de dégager par domaine, les raisons les plus importantes, qui seraient autant de leviers potentiels à actionner pour emporter la décision de l’éleveur. Il en ressort que parmi les impacts négatifs des boiteries perçus par les éleveurs, le critère numéro 1 a été la douleur et la souffrance engendrée par les boiteries. Les coûts de traitement et le travail supplémentaire ont été les moins cités. Les aspects relatifs à la productivité ont été cités de façon intermédiaire.
Les principaux leviers et motivations identifiés pour inciter à la mise en œuvre de plans de maîtrise sont recensés dans le tableau suivant

Il en ressort les principaux éléments suivants

Domaine concernéRelatif à la productivité de la vache Relatifs à la sensibilité de l’éleveurRelatif à d’éventuelles certificationsRelatif à la fierté Relatif aux coûts de traitements
Critères invoqués comme les plus importants par les éleveursFertilité réduite
Les vaches boiteuses perdent de l’argent
Vache en mauvaise condition
Moindre production de lait
Sentiment de culpabilité /compassion vis-à-vis de ses vaches
Prise en charge de la douleur
Mauvaise image pour le public
Potentiel échec vis-à-vis d’une certification éventuelle
Vaches incapables de marcher en pâture
Volonté d’être meilleur que les autres
Fierté d’avoir des vaches en bonne santé
Bonne image pour le public
Trop de travail et de temps si trop de vaches boiteuses

 

Au total, les éleveurs considéraient que la douleur engendrée par les boiteries était l’impact le plus négatif. De façon concordante la raison/motivation la plus souvent invoquée par les éleveurs était la fierté d’avoir un troupeau en bonne santé. Les critères relatifs aux coûts de traitement et d’éventuelles certifications étaient certes cités mais finalement de moindre importance aux yeux des éleveurs que la satisfaction d’avoir des vaches en bonne santé. Ce sont autant d’éléments à prendre en compte pour réfléchir à la stratégie de communication pour la mise en œuvre de plans de maîtrise des boiteries en élevage.

 

Référence :
Leach KA, Whay HR, Maggs CM, Barker ZE, Paul ES, Bell AK, Main DCJ :
Working towards a reduction in cattle lameness: 2. Understanding dairy farmers motivations. - Research in Veterinary Science. 89 (2010), 318-323.