Brève Au Cour du Lait Octobre 2005

Salmonelloses cliniques digestives en France: l’incidence diminue selon le RESSAB.

This is an introduction. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor.

Le RESSAB est un Réseau d’Epidemiosurveillance clinique des diarrhées à salmonelles des bovins adultes qui mesure depuis 1997 l’incidence annuelle des cas de salmonellose clinique dans 8 départements sentinelles (50,61,53,72,44 et 58,71,25).

 

Le RESSAB rapporte dans une parution d’Août 2005 que depuis 5 ans, l’incidence annuelle des cas de salmonellose clinique est stabilisée à environ 1 cheptel sur 1000 surveillés. Elle était de 5.6 cheptels sur 1000 surveillés lors de la création du RESSAB fin 1996.

Les cas cliniques observés sont majoritairement dus au sérotype Salmonella Typhimurium. Une Brève au Cour du Lait précédente relatait une étude de prévalence conduite à partir des lisiers d’élevages tirés au sort dans l'Orne. Consulter cette étude.

Les signes cliniques sont plus importants en cas de salmonellose que lors de diarrhée d’origine différente (parasitaire, virale) mais ne permettent pas d’établir un diagnostic de certitude. Le recours à l’analyse de laboratoire par le vétérinaire s’avère indispensable.

Lors de suspicion de salmonellose, il est conseillé d’isoler le bovin. La précocité de l’intervention est un facteur de réussite du traitement des salmonelloses digestives.

Le lait des malades et des suspects doit être systématiquement écarté de la collecte selon les auteurs. Ceci compte tenu du risque de transmission à l’homme.

NB: le RESSAB a trois membres fondateurs, la SNGTV, l’AFSSA et la FNGDSB.

 

Références :

Chazel et coll. Les salmonelloses cliniques digestives des bovines en France : l’évolution de l’incidence annuelle et le bilan du RESSAB. Bulletin des GTV Août 2005; 343-349