Brève Au Coeur du Lait
Septembre 2012

 

Intérêt d´une PCR quantitative appliquée au lait de tank pour le monitoring des troupeaux bovins laitiers vis-à-vis de Staphylococcus aureus génotype B.

L´objectif de cette étude menée en Suisse était de développer et d´évaluer la valeur informative d´une qPCR (PCR quantitative) pour la détection de Staphylococcus aureus génotype B (SAGB), pathogène responsable des plus grandes pertes économiques dans les troupeaux bovins laitiers suisses. La plus value attendue de cette méthode repose sur la détection concomitante (gain de sensibilité attendue) de 3 gènes hautement spécifiques ciblant pour 2 d´entre eux des entérotoxines et pour la troisième le gène de la leucotoxine E.

Pour ce faire, les auteurs ont étudié successivement :

  • la spécificité de cette PCR en analysant avec cette PCR des échantillons de lait contenant divers autres agents pathogènes responsables de mammites et d´autres génotypes de S. aureus.
  • la sensibilité analytique de cette PCR en diluant successivement des échantillons contaminés artificiellement par SAGB.
  • la répétabilité de la méthode.

Cette démarche a amené les auteurs de l´étude à procéder aux prélèvements de lait de quartiers de 629 vaches issues de 36 troupeaux dont 11 étaient caractérisés par une forte prévalence de quartiers infectés par S. aureus génotype B (plus de 10%), et 25 pour lesquels S. aureus génotype B n´avait jamais été mis en évidence.

Les laits de quartiers positifs ont été utilisés pour créer artificiellement des laits de tank mimant un élevage avec une prévalence intra-troupeau de 5% puis une prévalence allant de 18 à 95%

Enfin, 33 troupeaux tout venant ont été prélevés (lait de tank)

Il en ressort :
  • une spécificité de 100%
  • une sensibilité analytique de 40 cfu/mL
  • une très bonne répétabilité et reproductibilité (coefficient de variation oscillant entre 0.9 et 2.9% selon les cibles de la PCR)
  • une charge estimée dans le lait de tank croissante avec la prévalence intra-troupeau

Les laits de tank issus de troupeaux « free » étaient tous négatifs en qPCR et tous les troupeaux positifs (même à faible prévalence 5%) étaient positifs en qPCR

Enfin, parmi les 33 troupeaux testés (troupeaux tout venant), un seul a été détecté positif.

 

Au final, la PCR quantitative développée par les auteurs s´avère un outil rapide, sensible et spécifique pour monitorer et détecter à moindre coût les élevages devant l´objet d´investigations plus poussées. Les résultats semblent prometteurs également pour approximer la prévalence intra-troupeau sur la base du résultat quantitatif sur lait de tank.

 

Référence :
Boss R., Naskova J., Steiner A., Graber H.U
Mastitis diagnostics: Quantitative PCR for Staphylococcus aureus genotype B in bulk tank milk - Journal of Dairy Science, 2011, (94):128-137.