Brève Au Cour du Lait Avril 2007

Association entre excrétion fécale de l'agent de la paratuberculose et performances de lactation.

Les vaches présentant une excrétion fécale de Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis produisent en moyenne moins de lait par jour et au cours d'une lactation que les vaches détectées non excrétrices. De plus, les vaches excrétrices présentent des performances de reproduction détériorées.

 

La bibliographie rapporte que les vaches séropositives vis-à-vis de Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis produisent moins de lait que les vaches séronégatives au sein d'un même troupeau. Mais aucune information n'est disponible sur les paramètres de production et de reproduction de vaches non plus séropositives mais excrétrices fécales de Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis. Ainsi, l'objectif de cette étude était d'étudier l'association entre l'excrétion fécale immédiatement avant le part ou le déclenchement d'une forme clinique de paratuberculose durant la lactation et les troubles de santé, les performances de production laitière, de reproduction et de survie au sein du troupeau.

Dans ce but, deux élevages (avec plus de 10% de vaches réformées pour des causes compatibles avec la paratuberculose) ont été recrutés, totalisant à eux deux 1400 vaches laitières.
Les vaches laitières et les génisses ont fait l'objet d'un prélèvement de fèces durant la période pré-partum (tarissement ou juste avant le part). Puis, tous les 15 jours, une visite dans l'élevage permettait de recueillir les fréquences de différents troubles de santé (prédéfinis) (Tableau 1). Les paramètres de production laitière et de reproduction ont été récoltés auprès de l'équivalent du contrôle laitier. Les réformes ont été comptabilisées et renseignées. L'excrétion fécale a été mise en évidence par coproculture (16 semaines). L'excrétion a été ensuite répartie en 4 classes :

  • Négative
  • Légère (entre 0,25 et 9 colonies/tube)
  • Modérée (entre 10 et 49 colonies/tube)
  • Forte (> 50 colonies/tube).

La survenue de troubles de santé, les performances de production et de reproduction et enfin la longévité des vaches au sein du troupeau ont ensuite été étudiées selon le niveau d'excrétion fécale observé.

Ainsi, 1052 vaches ont fait l'objet d'un prélèvement fécal. Ce sont 84 vaches qui ont été détectées excrétrices (46% faible, 26% modérée et 28% forte). Parmi les 56 vaches réformées au cours de l'étude pour des signes cliniques évocateurs de paratuberculose, 33 ont été détectées excrétrices.

Parmi les signes cliniques répertoriés, le déplacement de caillette affectait plus préférentiellement les bovins fortement excréteurs.
Les paramètres de production laitière étaient dégradés pour les vaches excrétrices : en moyenne 3 kg/jour en moins ou 1000 kg sur une lactation par rapport aux vaches non excrétrices (Tableau 1).

Les vaches réformées pour signes cliniques évocateurs de paratuberculose produisaient en moyenne 5 kg de lait par jour en moins soit 1500 kg environ sur une lactation.

Les teneurs en cellules somatiques dans le lait ne variaient pas dans cette étude selon le statut vis-à-vis de l'excrétion de Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis. Les vaches excrétrices avaient moins de chance d'être inséminées (du fait probablement de signes évocateurs de paratuberculose donc du choix de non mise à la reproduction).

Les résultats démontrent clairement les pertes et coûts économiques engendrés par la paratuberculose en élevage bovin laitier et soulignent la nécessité de disposer d'outils de détection performants de l'infection et de plans de maîtrise adaptés.

Tableau 1. Paramètres de production laitière des bovins excréteurs par rapport aux bovins non excréteurs selon le niveau d'excrétion


Paramètre

Vaches non excrétrices

Différence par rapport aux vaches non excrétrices

Vaches excrétrices

Faiblement excrétrices

Modérément excrétrice

Fortement excrétrice

Production laitière (kg)

9700

-3400

-1600

-3400

-7000

Production/jour (kg)

34

-7

-2

-7

-22

Durée de lactation (jours)

328

-124

-60

-131

-226

Référence :
Raizman et al. : The association between Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis fecal shedding or clinical Johne's disease and lactation performance on two Minnesota, USA dairy farms. Preventive Veterinary Medicine. 2007.