Brève Au Coeur du Lait Octobre 2011

Quel est l’effet d’un traitement au fenbendazole sur des veaux infestés expérimentalement par Giardia duodenalis ?

 

Bien que la relation entre excrétion d’ookystes de Giardia duodenalis et apparition de signes cliniques ne soit pas aujourd’hui démontrée de façon systématique, certaines études suggèrent un potentiel impact clinique ou subclinique sur des veaux en relation principalement avec une atteinte de l’intestin grêle (atrophie des villosités). Des veaux peuvent excréter des ookystes dès 4 jours d’âge mais les symptômes cliniques(diarrhées) sont observés sur des animaux de plus d’un mois.

L’objectif de cette étude menée en Belgique était d’évaluer l’intérêt d’un traitement au fenbendazole sur des veaux infectés expérimentalement par Giardia duodenalis.

 

Pour ce faire, les auteurs de cette étude ont réalisé une infestation expérimentale de 28 veaux Holstein à l’aide de 105 kystes deux fois à 12 heures d’intervalle. Aucun des veaux n’avait jamais pâturé. L’absence de Giardia avant l’infestation expérimentale a été vérifiée. Puis onze jours plus tard, les veaux ont été séparés en deux groupes, chacun de 14 veaux : un groupe constituait le lot placebo et l’autre le lot traité (administration per os pendant 3 jours consécutifs d’une dose de 15mg/kg de PV de fenbendazole). L’effet de ce traitement a été évalué aussi bien sur le plan de l’excrétion des kystes de Giardia (à l’aide d’un kit commercial d’immunofluorescence (Merifluor Cryptosporidium/Giardia kit) que sur le plan clinique (score de consistance des matières fécales, signes cliniques et gain moyen quotidien). Durant toute la phase expérimentale les veaux des deux lots étaient logés dans des endroits différents et les veaux d’un même lot étaient logés par paire. Les locaux d’élevage avaient fait l’objet d’un nettoyage-désinfection (ammoniums quaternaires)-vide sanitaire avant le début de l’étude. Le matériel d’élevage était soigneusement désinfecté également. La nourriture des deux lots était identique.

Il en ressort que :

  • Aucun veau des deux lots n’a présenté de signes cliniques, l’ensemble des veaux des deux lots ayant présenté un état général correct et un appétit conservé tout au long de l’étude, bien que la consistance fécale ait été plus faible dans le lot témoin
  • Le lot traité a présenté une excrétion significativement réduite par rapport au lot témoin : seuls 3 veaux sur 14 ont présenté une excrétion, faible de surcroit, et non détectable après 14 jours post-traitement. Parmi le lot témoin, à la fin de l’expérimentation, seuls 3 animaux sur 14 n’excrétaient plus. En cumulé, la réduction de l’excrétion atteignait 98% dans le lot traité.
  • En moyenne, les veaux du lot traité ont gagné près de 3 kg (2,86) de plus que les veaux du lot témoin (données de GMQ sur le tableau ci-dessous).

Gain moyen quotidien observé en kg à la fin de chaque semaine entre les lots témoin et traité

 

Gain moyen quotidien (moyen)

Semaine

Semaine 1

Semaine 2

Semaine 3

Semaine 4

Total

Lot traité

7.71

6.07

3.14

6.36

23.29

Lot témoin

3,50

8,00

4,29

4,64

20,43

L’amélioration de GMQ sur le mois a été de 102 g/j en faveur du lot traité (différence significative, P < 0.031).

Au final, bien que l’état clinique général des veaux dans cette étude menée en conditions expérimentales soit comparable dans les 2 lots (témoin et traité), il a été démontré un bénéfice du traitement au fenbendazole – 15 mg/kg PV per os durant 3 jours consécutifs-   à la fois sur l’excrétion d’oocystes de Giardia duodenalis (-98%) et sur le gain moyen quotidien (progression de 14% sur une période d’un mois) .D’autres études, cette fois-ci dans des conditions d’infestation naturelle, seraient intéressantes à conduire.

 

Référence :
Geurden T, Vandenhoute E, Pohle H, Casaert S, De Wilde N, Vercruysse J, Claerebout E.:The effect of a fenbendazole treatment on cyst excretion and weight gain in calves experimentally infected with Giardia duodenalis. - Veterinary Parasitology. 2010, 169(1-2):18-23.