Brève Au Coeur du Lait Septembre 2011

Quel est l’impact de la survenue d’une mammite avant la première IA post-partum sur les performances de reproduction de vaches à potentiel mixte« lait-viande » ?

 

L’objectif de cette étude menée au Venezuela était d’étudier l’impact de la survenue d’une mammite clinique en post-partum, avant la mise en oeuvre de la première insémination artificielle (IA), sur les performances de reproduction (principalement intervalle vêlage-première IA et intervalle vêlage-insémination fécondante), le tout en conditions subtropicales (température moyenne annuelle de 28°C, humidité relative de 70% et 2000 mm/an de pluviométrie).

 

Pour ce faire, les données d’insémination des vaches d’un grand élevage vénézuélien ont été utilisées. Les vaches étaient de race croisées, à potentiel mixte (lait et viande). Après une brève tétée des veaux, les vaches étaient soumises à une traite deux fois par jour puis les veaux pouvaient retéter pour récupérer le lait résiduel. La survenue de mammite était détectée sur la base d’un lait anormal et la présence concomitante d’une inflammation d’un ou plusieurs quartiers. Chaque cas suspect était confirmé par un examen vétérinaire. Les chaleurs des vaches étaient détectées chaque jour à l’aide d’un bout-en train sur deux périodes d’une heure d’observation par jour (une heure matin et une heure le soir).

Deux lots de vaches ont été constitués :

  • Groupe Mammite comprenant 177 vaches avec mammite clinique avant la première IA dont
    o 44 animaux avec une mammite dans les 6 premiers jours post-partum (GM 1)
    o 38 animaux avec une mammite entre 7 et 29 jours post-partum (GM 2)
    o 48 animaux avec une mammite entre 30 et 62 jours post-partum (GM 3)
    o 47 animaux avec une mammite plus de 62 jours post-partum (GM 4)
  • Groupe Témoin comprenant 205 vaches sans mammite avant leur première IA.

Les résultats de reproduction (en moyenne) en jours observés sont résumés dans le tableau suivant.

 

IVIA1 (jours)

IVIf (jours)

Nb d’IA / conception

Groupe

Primipares

Multipares

Primipares

Multipares

Multipares

Multipares

Groupe Témoin

112

85

162

126

2.20

2.23

Groupe Mammite

166

107

230

144

2.47

2.22

GM 1

146

85

227

133

 

 

GM 2

172

83

217

126

 

 

GM 3

135

91

184

115

 

 

GM 4

196

168

267

209

 

 

Au final, la survenue d’une mammite clinique en post-partum sur des animaux à potentiel laitier limité a eu un effet délétère sur le délai vêlage-première IA (+38 jours en moyenne) et l’intervalle vêlage-insémination fécondante (+ 44 jours en moyenne). Cet effet est plus marqué sur les primipares, peut-être en relation avec le fait que ces animaux ont une balance énergétique plus déséquilibrée, une moindre capacité d’ingestion et des concentrations plus faibles en glucose, insuline et IGF-I. Le décalage des intervalles vêlage-première IA et vêlage-insémination fécondante est chez les multipares plus important lorsque la mammite clinique survient plus de 2 mois post-partum, dans les périodes propices à l’expression des premières chaleurs. En revanche, dans cette étude, avec des animaux à potentiel laitier faible, les pourcentages de réussite en IA1 étaient identiques entre vaches saines et vaches ayant fait une mammite clinique.

 

Référence :
Nava-Trujillo H., Soto-Belloso E.S., Hoet A.E.: Effects of clinical mastitis from calving to first service on reproductive performance in dual-purpose cows - Animal Reproduction Science, 2010, 121: 12-16.