Brève Au Cour du Lait Juillet/Aout 2005

Enquête Salmonelle Elevages Laitiers du Grand Ouest : plutôt rassurante.

Cette enquête dans 489 élevages laitiers français tirés au sort (sans signes cliniques particuliers) a été menée par l’Ecole Vétérinaire d’Alfort en 2002-2003 avec le soutien de GDS et LVD du Grand Ouest. Elle vient d’être publiée en Juin 2005 dans une revue prestigieuse: Preventive Veterinary Medicine.

 

Les résultats démontrent une présence de la salmonelle dans 8% environ des élevages laitiers de plus de 20 vaches, sans signes cliniques particuliers et situés dans l’Orne, la Sarthe et la Mayenne (Intervalle de Confiance à 95%: 4.5% à 13.3%).

Les recherches se sont concentrées sur les matières fécales, par prélèvement d’échantillon unique de 60 mL dans le lisier ou le fumier (cette méthode s’est révélée le meilleur témoin de l’infection des troupeaux au cours d’enquêtes précédentes, par rapport au prélèvement rectal, au prélèvement d’eau de boisson ou de lait de tank par exemple).

La population ciblée était constituée de 2/3 de Prim’Holstein, 1/3 de Normandes, et produisait en moyenne 6991L de lait.

35 élevages ont permis d’isoler un serovar de salmonelle et 454 élevages n’ont permis aucune isolation de salmonelle. Le serovar Typhimurium DT104 de Salmonella enteritica, redouté par les médecins, a été retrouvé dans un élevage uniquement. Parmi les 12 sérovars de salmonelles retrouvés, Montevideo est le plus fréquent dans ces élevages tirés au sort.

Les sensibilités aux antibiotiques de ces salmonelles ont été testées par les auteurs de l’étude. Ils ont trouvé dans 9 élevages (1.9%) des souches résistantes à plusieurs familles d’antibiotiques (le plus souvent aux tétracyclines, aux sulfamides, à la streptomycine, aux phénicolés) et dans 25 élevages des souches résistantes ou intermédiaires à au moins l’un des antibiotiques testés. Aucune résistance n’a été détectée vis-à-vis des fluoroquinolones ou des céphalosporines de dernière génération.

Les auteurs concluent qu’il faut continuer la surveillance de la prévalence des salmonelles en élevage et de l’antibiorésistance, compte tenu du risque de transmission à l’homme.

 

Références :

Prevalence of multidrug resistant (MDR) Salmonella in bovine dairy herds in western France.

Lailler et coll. Preventive Veterinary Medicine 70 (2005) 177-189.